Les Amis de Baboucar
Les Amis de Baboucar
Les Amis de Baboucar
Les Amis de Baboucar
Les Amis de Baboucar
Les Amis de Baboucar
Les Amis de Baboucar
Les Amis de Baboucar
Les Amis de Baboucar
Les Amis de Baboucar
Les Amis de Baboucar
Les Amis de Baboucar
Les Amis de Baboucar
Les Amis de Baboucar
Les Amis de Baboucar
Les Amis de Baboucar
Les Amis de Baboucar
Les Amis de Baboucar
Les Amis de Baboucar
Les Amis de Baboucar
Les Amis de Baboucar
Les Amis de Baboucar


Les Amis de Baboucar

LES AMIS DE BABOUCAR

FEVRIER 2018

Ce sont donc au total 33 personnes qui y ont participé, dont 15 adolescents et leurs 3 animateurs pour qui il s'agissait d'une découverte totale, et 9 jeunes récidivants venus en 2016, à nos côtés la brousse sénégalaise, le mode de vie des habitants et surtout la chaleur de leur accueil.


Grâce à un tel nombre de participants, ce sont près d' 1 tonne de vêtements, ballons, maillots, fournitures scolaires, qui ont pu être convoyées dans les bagages, à destination des petits villages de brousse démunis.

A nouveau cette année,
une mission placée sous
le signe de la jeunesse :

6 membres de l'asso complétés par 9 jeunes de Bassu Berritz
la 1ére semaine, puis par 18 d'Ado'Rizons, la 2ème semaine, avant de terminer la mission à 4 pour la 3ème et dernière partie du séjour.

COLLEGE DE SOUDIANE WAGANE :

Les classes de ce collège, point d'orgue de nos actions depuis 2 ans, sont maintenant achevées. Les enfants suivent les cours dans des conditions décentes et les abris provisoires ont été démantelés.

Restera encore, mais peut-être pour plus tard, les dalles, chapes + carrelage et enduits muraux.

Notre objectif est atteint. Les enseignants et élèves nous ont prouvé toute leur reconnaissance.

Les deux groupes de jeunes qui nous ont accompagnés tour à tour, première et deuxième semaine, ont partagé une journée avec les élèves : cours, repas en commun, rencontres sportives, mais aussi une journée d'immersion en binôme dans des familles.

CLASSE DE SOUDIANE DIMLE :

Cette école primaire ne pouvait proposer aux enfants le cycle complet par manque de classes. Ainsi, les enfants se relayaient par demi-journée ce qui générait des manquements dans leur apprentissage. C'est aujourd'hui du passé et nous avons découvert la classe juste achevée, que les jeunes de Bassu Berritz ont peinte avec ardeur et application.


BLOC SANITAIRE DE FIMELA :

Cette école dont Papa Ousmane est aujourd'hui le Directeur, possédait 4 toilettes vétustes pour 675 élèves et 16 enseignants...

Ce constat nous avait alarmés et le bureau en avait fait une priorité.

6 sanitaires supplémentaires ont été réalisés, avec construction séparée d'une fosse sèche. Le groupe de jeunes d'Ado'Rizons a mis la main à la pâte et réalisé la peinture du bâtiment.

DEPARASITAGE DE 3.000 ENFANTS :

Très nombreuses au Sénégal, les maladies parasitaires sont souvent contractées au contact des eaux stagnantes (marigot) ou non protégées (puits non-couvert). Elles vont de simples affections intestinales (entraînant maux de ventre, épuisement des enfants et représentant une cause importante d'absentéisme au sein des écoles), à la redoutable Bilharziose, pouvant être mortelle dans sa forme la plus sévère.

Les campagnes de déparasitage qui devraient s'effectuer au moins chaque année ne sont pas suffisamment régulières.

Le bureau avait décidé de faire la démarche pour alléger les autorités saanitaires de notre zone.

Les séances se déroulent au sein de l'école, ou sur la place, accompagnées du chef de village, pour les non scolarisés.

Souvent dans une ambiance de cacophonie indescriptible !

Au-delà de la visite d'amitié incontournable, le déparasitage est l'occasion d'une rencontre intime avec les enfants, leurs mamans, les maîtres.
Beaucoup de souires et de tendresse ont marqué ces moments privilégiés.

SOIREE CINEMA A SOUDIANE DIMLE ET A SOROBOUGOU :

Chacun des groupes de jeunes a fait l'expérience unique d'une projection en brousse...

Notre film, "10 ans d'amitié", adapté à chacun des 2 villages, avait pour but de leur rapporter les photos prises depuis 10 ans.

Un écran de fortune sur le mur du moulin à mil, un groupe électrogène loué pour l'occasion, et la magie opère sous le ciel magnifiquement étoilé.

Caléidoscope de portraits, scènes, et danses enregistrés depuis 2008. Des éclats de rires incroyables retentissent dans l'assistance, mais aussi des murmures entendus à la vue d'êtres chers partis bien trop tôt.

LES JEUNES :


Un grand coup de chapeau à ces jeunes !

Ils ne pouvaient quitter les petits doigts entrelacés des kyrielles d'enfants aussi craquants les uns que les autres.


Les soirées cinéma avaient achevé de combler les coeurs mais revêtaient aussi le goût amer de la fin d'une aventure. ils sont repartis marqués au plus profond d'eux mêmes, plus riches, plus forts, plus amis aussi que jamais.

Leur sincérité, leur enthousiasme, leur respect sont un terreau extraordinaire pour construire leur vie d'adulte.


Nous avons vécu un partage fort et affectueux, qui a trouvé dans nos coeurs une place de choix toute particulière.

Pour tout cela, nous leur disons : MERCI !

Nous restons à 4 la dernière semaine pour mener à bien et finaliser notre programme. Chaque retrouvaille est un cadeau, les derniers traitements sont effectués, l'allure s'accélère, le temps est compté. Nous repartons heureux, sereins, avec en tête ces mots répétés sans relâche :

 
"Votre fidélité, votre aide, votre amitié depuis plus de 10 ans, nous touchent, vous faites partie du village, nous n'avons rien pour vous remercier, mais Dieu voit ce que vous faites."

Notre programme :

  1. Réception des 2 dernières classes du collège de S.Wagane (réalisées au printemps 2017)
  2. Réception de la nouvelle classe de Soudiane Dimlé (déc.2017)
  3. Réception du bloc sanitaire au primaire de Fimela (jan.2018)
  4. Déparasitage de 3.000 enfants répartis sur les 20 villages
  5. Soirées cinéma à Soudiane Dimlé et Sorobougou

Haut de page

Accueil du site